Les habitudes adéquates pour assurer la protection de vos colis avec le cerclage de colis
e-commerce, Emballage, Transporteur

Les habitudes adéquates pour assurer la protection de vos colis avec le cerclage de colis

En stockage ou en expédition, le cerclage de colis est un accessoire idéal pour assurer la protection de vos produits. Son utilité va bien au-delà d’un simple ruban adhésif. Toutefois, le cerclage d’un colis n’est pas une mince affaire. Il nécessite un suivi scrupuleux sur tous les aspects afin de déboucher sur un colis prêt à l’acheminement. C’est dans cette logique que s’insère cet article se présentant comme un guide dans lequel vous découvrirez toutes les meilleures pratiques pour cercler vos colis. Et ce, que ce soit de façon manuelle ou à l’aide d’une cercleuse. Poursuivez donc la lecture pour en savoir plus.

Cerclage manuel d’un colis : le processus à suivre pour y arriver

D’entrée, il sied de rappeler qu’au nombre des appareils de cerclage, on peut citer les tendeurs ainsi que les tendeurs-sertisseurs. Ces derniers ne sont efficaces que pour cercler quelques dizaines de colis par jour. Quant au processus de cerclage d’un colis, il faudra tenir compte de l’appareil de cerclage utiliser pour l’occasion.

Dans le cas d’un tendeur, pour cercler vos colis, tout d’abord, il faut :

·         Encadrer la caisse du feuillard de cerclage pour arriver à joindre les deux extrémités du feuillard. Pour cela, veillez à ce que le bout de la bobine du feuillard puisse se retrouver en dessous de l’extrémité libre.

·         Placer la lame du tendeur au niveau de l’extrémité libre du feuillard et enclencher le levier.

·         Placer ensuite le second bout du feuillard dans la lame, et enclencher le levier en faisant des mouvements d’avant en arrière. Ce faisant, le tendeur pourra étirer le feuillard.  

·         Monter maintenant, au moyen d’une pince, la chape d’acier autour des deux extrémités du feuillard.

·         Enclencher enfin le levier une fois encore pour rompre le feuillard.

Dans le cas d’un tendeur-sertisseur, une pince spécifique n’est pas obligatoire pour sertir le feuillard. Ce qui vous permet de cette façon d’optimiser votre productivité. Outre cela, vos opérateurs n’auront plus à exécuter ce type de travail manuel qui se révèle très pénible dans le domaine du cerclage de colis.

Cerclage d’un colis : le processus à suivre dans le cas d’une cercleuse semi-automatique

Avant toute chose, retenez que la cercleuse semi-automatique est la solution à envisager dans certaines conditions. Notamment, lorsque vous avez l’habitude de cercler entre 50 et 100 colis de façon quotidienne avec des boîtes ou caisses en carton de taille hétérogène. Cette option permet l’augmentation de la vitesse du rythme sur votre chaîne d’emballage. En dehors de cela, elle permet la réduction des risques de troubles musculo-squelettiques en lien avec le cerclage de colis.

Pour ce qui est du processus proprement dit de l’utilisation d’une cercleuse semi-automatique, il se révèle comme un jeu d’enfant. Pour commencer, vous devez positionner le colis sur l’appareil de sorte qu’il soit stable. Ensuite, vous devez enfiler le feuillard aux alentours de la caisse. Après cela, il vous revient de procéder au réglage de la tension du feuillard que vous souhaitez sur l’appareil. Enfin, il ne vous reste qu’à appuyer sur le bouton. Ce faisant, la tension et la soudeuse de la chape se feront de façon automatique et en toute sérénité.

Cerclage d’un colis : le processus à suivre dans le cas d’une cercleuse automatique

La cercleuse automatique est à choisir comme option quand il s’agit de cercler plus d’une centaine de colis journalièrement avec des emballages pourvus de taille homogène. Grâce à cette solution, vous pouvez automatiser complètement le cerclage avec à la clé une accélération importante de la cadence de votre chaîne d’emballage. De plus, cela libère vos opérateurs de l’obligation de procéder à un cerclage manuel.

Quant au processus à suivre avec une cercleuse automatique, le principe est simple. En premier lieu, vous devez positionner le colis sur l’appareil. Puis, en second lieu, il vous faut régler la tension du feuillard sur l’appareil. Enfin, vous n’avez qu’à laisser l’appareil s’occuper du reste. En réalité, la pénétration et l’expulsion du feuillage se font de façon automatique. Il en est de même pour le sertissage de la chape.

Aussi bien les cercleuses automatiques que celles semi-automatiques sont conçus de manière ergonomique. Cela dans le but de permettre aux opérateurs de ne faire que peu de mouvements au cours du conditionnement de vos colis.

Bon à savoir  : si vous nourrissez l’envie de cercler des colis dans tout votre entrepôt, sachez que pratiquement tous les appareils de cerclages possèdent de roulettes qui assurent leur mobilité. En revanche, si vous envisagez de cercler 70 colis ou à la limite 150 colis en une heure dans tout l’entrepôt, choisissez des machines de cerclages mobiles. Avec ces dernières, vous pouvez cercler des colis et même des palettes. Vous pouvez également cercler des charges lourdes comme légères.

Cerclage ultra résistant : le matériel pour lequel opter

Dans cette partie, vous allez découvrir le matériel essentiel que vous devez obtenir, peu importe le type de cerclage choisi.

Les feuillards de cerclage

Sur le marché, vous pouvez retrouver divers types de feuillards de cerclage. Le choix d’un modèle donné dépendra du type de caisses que vous souhaitez cercler et de la protection dont vous avez besoin pour vos colis. De même, il faudra également tenir compte de l’image de marque que vous souhaitez refléter à travers vos emballages. Les différents types de feuillards se présentent comme suit :

Le feuillard polypropylène

Encore appelé feuillard PP, il s’agit ici du feuillard traditionnel. En plus d’être moins coûteux à l’achat au mètre, il résiste très bien à la rupture. Il présente aussi une résistance optimale aux changements de température. De ce fait, il est conseillé pour cercler des marchandises d’articles surgelés. Il possède un éventail de couleurs que vous pouvez choisir selon vos convenances afin de soigner votre image de marque.

Le feuillard en polyester recyclé

Ce feuillard se positionne comme le modèle éco-responsable de celui en polypropylène. En dehors du fait qu’il est capable de supporter le stockage durant de longues heures et en extérieur en plus, il est aussi capable de se fermer. Et ce, par le biais d’une chape ou d’une soudure. Ce qui fait qu’il est l’idéal pour lequel opter pour des cerclages de marchandises manuels. De plus, il vous libère de l’usage d’un feuillard plastique. En ce sens, il vous permet de soigner votre image de marque éco-responsable.

Le feuillard étroit

Offrant une largeur moins grande que celle des autres modèles de feuillards, il vous permet de procéder au rassemblement manuel des cartons dont vous ne vous servez pas encore. Ainsi, cela vous permet d’obtenir plus d’espace libre dans votre entrepôt.

Le feuillard textile tissé

Ce feuillard est propice pour le cerclage des articles fragiles ou bien des charges lourdes. Il se conforme agréablement aux dimensions de votre emballage et n’est pas enclin à se détendre.

Le feuillard à résistance supérieure

S’insérant dans la même logique que son nom, il se révèle très épais et offre une grande résistance. Que ce soit par voie manuelle ou par le biais d’une machine, c’est le modèle tout indiqué pour le cerclage de vos lourdes marchandises.

Les instruments de cerclage

Plusieurs options s’offrent à vous dès lors que vous envisagez de cercler vos colis. Vous pouvez le faire manuellement ou carrément à l’aide d’une machine. Peu importe le moyen utilisé, vous avez l’opportunité de vous offrir les deux outils suivants pour bien équiper votre entrepôt. Il s’agit entre autres :

1.      Des angles de protections parafeuillard  : ils se révèlent d’une grande importance si vous avez le besoin d’assurer une protection aux arrêtés des caisses que vous avez cerclées. Et ce, surtout lorsqu’il s’agit des marchandises qui contiennent des articles fragiles.

2.      Un chariot-dévidoir  : cet accessoire permet à vos opérateurs d’avoir une aisance dans le maniement des bobines de feuillard. Cela est rendu possible par l’entremise de son dérouleur intégré.

Par ailleurs, si vous n’avez opté que pour un cerclage à la main de vos colis, vous devrez vous doter de certains instruments indispensables. Ces derniers se présentent comme suit :

Des chapes de sertissage

Pour l’occasion, nous vous recommandons d’opter pour un exemple de chape en acier résistant. De plus, il faut qu’elle soit semi-ouverte ou dans le cas contraire fermé. Pour cela, il faudra tenir compte du process logistique qui est mis en place sur votre chaîne d’emballage. Il est même possible de trouver des chapes qui sont munies de picots au niveau de leur face intérieure afin de procurer une résistance optimale du feuillard autour du colis.

Des boucles autobloquantes

Ces boucles peuvent être conçues en acier ou même en plastique. Peu importe le modèle que vous choisissez, cette catégorie de boucle vous donne la possibilité de cercler aussi fermement que possible votre caisse sur le colis.

La pince à sertir

Il s’agit là d’un accessoire important pour arriver à réaliser un serrage maximal de la chape autour du feuillard.

Conclusion

En somme, retenez qu’il existe plusieurs pratiques pour assurer la protection de vos colis avec le cerclage de colis. Certaines, cependant, se révèlent plus utiles que d’autres. Ainsi, il faudra tenir compte de l’objectif avant de choisir un modèle de cerclage donné. De même, toutes les options de cerclages font appel à des procédés d’utilisations différentes. Toutefois, il est important de s’équiper des meilleurs accessoires pour une protection optimale avec les cerclages de colis.