Transporteur paris – 2htransports

Aide financière aux exposants?

Événementiel : lancement effectif de «l’aide financière aux exposants»

Les programmes d’aide financière pour la participation des visiteurs professionnels aux foires et événements deviennent de plus en plus une réalité dans le secteur des expositions, car ces programmes contribuent à réduire la charge financière afin de permettre à de nombreuses entreprises de participer aux expositions.
L’Unimev, organisation représentant les acteurs de la rencontre professionnelle, et l’Unimev, association de professionnels du secteur de la rencontre professionnelle, ont développé une nouvelle solution pour aider les exposants. Discutée avec les représentants de l’État pendant plusieurs mois, elle est entrée en vigueur le 17 mars 2019. Un décret publié le 17 mars 2019 facilite la participation des nouvelles entreprises aux salons professionnels (expositions, foires). En raison de son importance pour le secteur, nous pensons que l' »aide aux stands » de 96 millions d’euros visant à inciter les entreprises à revenir dans les foires et salons sera bénéfique pour l’ensemble de la filière, qui pourra rebondir et retrouver sa place de fleuron de l’économie française. Cette initiative permettra d’accompagner les principaux salons et foires français en soutenant l’attractivité de la filière », a déclaré Jean-Baptiste Lemoyne, ministre délégué au Tourisme et aux PME. Les différentes initiatives de soutien financier aux exposants diffèrent grandement d’un pays ou d’une région à l’autre, mais elles ont toutes un objectif commun : Améliorer les chances qu’un plus grand nombre d’entreprises exposent à des foires et des événements.

Qu’est-ce qu’un salon professionnel ou une exposition ?

Une exposition ou un salon professionnel est la forme la plus vivante de marketing dans le monde des affaires. C’est un lieu où, pendant quelques jours, un grand nombre d’entreprises se réunissent pour présenter et vendre leurs produits et services en face à face avec leurs clients. Ces événements sont en plein essor. En 2017, le chiffre d’affaires brut généré par les salons organisés en France s’est élevé à plus de 6 milliards d’euros, et le nombre d’exposants a augmenté de 15 % en cinq ans. Cependant, leur image n’est pas toujours positive. En effet, de nombreuses personnes associent les salons à des coûts élevés, à de longues heures passées à faire la queue et à un sentiment général d’être dépassé.

Combien cela coûte-t-il d’exposer à un salon professionnel ?

Le coût moyen d’une exposition à un salon est d’environ 35 000 €. Mais le prix peut varier considérablement en fonction de l’événement et de l’espace nécessaire. Les principaux facteurs de coût sont les frais de location, le coût de l’expédition du stand et le coût de l’expédition des produits. En ce qui concerne la location d’un stand, le prix peut varier entre 2 000 et 30 000 euros en fonction du lieu, de la taille de l’espace et de la durée du contrat. Par exemple, un stand de 10 m² situé à Paris coûtera environ 6100 € environ, tandis que le même stand à Lyon coûtera 5 600 € en moyenne.

Quels sont les événements soutenus par le nouveau décret ?

Le décret s’applique à tous les salons et expositions qui sont organisés par un exposant, un organisateur ou une société de services professionnels et qui se tiennent en France. Cela inclut tous les événements organisés par l’Unimev et ses membres, ainsi que les principaux événements à Paris et en région (Paris Retail Week, Paris Apparel Show et le Salon du Tourisme de Paris).

Comment fonctionne l' »assistance stand » pour les exposants ?

L’assistance peut prendre deux formes. La première consiste en une subvention de l’État d’un montant maximum de 12 500 € par événement. Cette subvention sera utilisée pour promouvoir le lieu d’exposition, attirer de nouveaux exposants et soutenir les coûts d’organisation de l’événement. La seconde implique une réduction des frais de location payés par les exposants. Cette réduction devrait coûter 36 millions d’euros à l’État.

L’économie française connaît un nouvel élan et devrait connaître une croissance de 2,0 % en 2022.

Il s’agit d’une augmentation de 0,4 % par rapport à l’année dernière. L’industrie des foires et salons joue un rôle central dans cette croissance, car c’est un secteur qui a une grande portée, ainsi qu’un impact économique et social important. En se présentant comme un événement commercial attractif et accessible, le secteur des foires et salons peut continuer à apporter une réelle contribution à l’économie et au secteur touristique français. C’est l’objectif du décret sur les aides d’État aux manifestations, qui vise à faciliter la participation de nouvelles entreprises aux salons professionnels en rendant la participation plus attrayante. Cela devrait permettre au secteur d’améliorer son image et de retrouver sa force en tant que fleuron de l’économie française. Rencontrons-nous lors du prochain événement !

Quitter la version mobile